top of page
  • Faustine Poidevin

La Porte du ciel, Éric Emmanuel Schmitt



Et voilà, nous sommes le 7 janvier et je clos ma première lecture de 2022. Je commence cette nouvelle année comme j’ai terminé la précédente, avec des romans qui me font du bien. Depuis quelques mois j’apprends à me faire plaisir, je me mets moins de pression, je prends mon temps et le consacre à des lectures feel-good. Moi qui avais perdu l’habitude de lire le soir et qui commençais à privilégier Netflix à mes livres, j’ai renoué avec ma PAL (pile à lire). Je retrouve cette délicieuse sensation, cette excitation qui me tient éveillée jusque tard dans la nuit et me réveille tôt le matin. Chaque jour, je n’ai qu’une hâte, retrouver la magie des mots et ses univers parallèles. Après des mois d’automne passés à voyager aux côtés des Sept Soeurs de #LucindaRiley, je renoue avec la saga magistrale d’Eric-Emmanuel Schmitt (@ericemmanuelschmitt_officiel) que j’avais débuté cet été. J’ai retrouvé avec plaisir et joie Noam et Noura, ces personnages déjà mythiques. Avec eux, on continue la traversée du temps et des civilisations. On découvre le Pays des eaux douces - la légendaire Mésopotamie - et la grandeur de Babel. On rencontre un magicien séducteur et sensible, une reine maternelle et vive, un astrologue passionné, un architecte tourmenté, un berger philosophe et dévoué… Avec ce second tome on plonge à corps perdu dans l’Orient ancien et ses richesses inouïes.

Enfin, et surtout, les mots de Schmitt permettent de continuer les questionnements sur notre actuelle civilisation, sur ses non-sens, ses limites, son engluement. Au fil des lignes, on prend conscience de notre manque de liberté, on étouffe même dans la réalisation de cette société surorganisé. J’en sors mélancolique d’une époque que je n’ai jamais connue, d’un monde à jamais perdu riche d’une nature maîtresse de tout et de tous


ps : merci à mon (très) envahissant chat Aristote, meilleur compagnon de lecture.

Comentários


FOLLOW ME ELSEWHERE

  • Instagram
Pas encore de mots-clés.

POST ARCHIVE

bottom of page